tenet

Tenet: la nouvelle gifle signée Christopher Nolan !

Cet article ne contient aucun spoiler concernant l’intrigue, mais discute de la notion principale du fonctionnement de l’univers.

Lorsque Christopher Nolan annonce un nouveau projet, le monde du cinéma est en ébullition. Il est clairement l’un des meilleurs cinéastes de sa génération. Il n’a signé que des perles depuis ses débuts en tant que réalisateur. Alors que les cinémas peinent à vendre des billets à cause de la pandémie mondiale qui touche notre planète, Warner Bros a décidé de sortir Tenet dans les pays dont la situation permettait la diffusion en salle.

Un film proche d’Inception

Le précédent film de Nolan, Dunkerque, était un film de guerre basé sur des faits historiques réels. Bien que le film soit monté d’une manière particulière qui mettait la notion de temps en avant, la créativité habituelle avait été freinée par le genre du film. Quand Nolan a annoncé ce nouveau film de science-fiction, j’ai su que ce serait bon signe, car Nolan allait pouvoir écrire ce qu’il veut et aller dans la direction la plus originale possible.

Tenet est donc un film plus proche d’Inception dans son écriture. Le scénario est resté secret et nous n’en dirons pas plus dans cet article. Vous devez simplement savoir que Tenet est un film d’espionnage dans lequel nous retrouvons John David Washington (fils de Denzel Washington) et Robert Pattinson. Ce que j’adore avec le cinéma de Nolan est que la plupart de ses films ont besoin de plusieurs lectures pour en comprendre tous les détails.

Encore une nouvelle idée qui fait mouche

À l’heure des superproductions Marvel dans lesquelles on peut débrancher notre cerveau (ce n’est pas forcément un mal, mais le nombre de ces productions est tout de même très important), les films de Nolan nous demandent une grande concentration. La subtilité de Tenet est que des objets ou humains peuvent voir leur entropie inversée. Pour rappel, l’entropie en thermodynamique est un principe de transformation que va subir une matière. Par exemple, la glace va fondre dans un endroit chaud. Dans Tenet, ces choses peuvent être inversées et vous allez donc assister à des scènes d’actions dans lesquelles certaines personnes fonctionnent « à l’endroit » et d’autre « à l’envers ». On comprend mieux pourquoi le titre du film est un palindrome.

On se retrouve avec une réalisation sublime et un montage de haut vol. Le travail de Hoyte van Hoytema à la photographie, de Jennifer Lame au montage et de Scott Fisher aux effets spéciaux a été monstrueux. Les musiques sont excellentes, bien qu’un peu plus en retrait que celles d’Hans Zimmer.

Tenet est une superproduction intelligente qui vous demandera une attention particulière regorgeant de scènes d’actions révolutionnaires. Encore un grand film de Nolan apportant une nouvelle idée de réalisation qui fonctionne à merveille. Vivement le prochain projet de Christopher Nolan, en espérant que malgré la pandémie du Covid-19, le film fonctionnera bien au cinéma.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Mathilde Vargas

Mathilde Vargas

Continuez votre lecture