Série

Pari réussi pour The Haunting of Bly Manor

En 2018, Mike Flanagan signait une série d’épouvante pour Netflix appelée The Haunting of Hill House. Nous avons écrit un article au sujet de cette superbe série horrifique et de la qualité d’écriture du réalisateur américain. Deux ans plus tard, il continue sa collaboration avec la célèbre plateforme de streaming pour sortir « la suite » de The Haunting of Hill House appelé The Haunting of Bly Manor.

Une série devenue anthologique

À l’image d’Amercian Horror Story, The Hauting comme on peut maintenant l’appeler est devenue une série anthologique avec l’arrivée de la saison 2. Cela signifie qu’un certain nombre d’acteurs de la première saison reviennent pour la saison 2, mais dans un autre rôle. Nous retrouvons donc Victoria Pedretti dans le rôle de la Dani Clayton, Oliver Jackson-Cohen dans le rôle du majordome Peter Quint ou Henry Thomas dans le rôle de l’oncle Henry Wingrave.

Dans cette nouvelle saison, Henry engage Dani pour veiller sur les deux orphelins Flora et Miles dont les parents sont récemment décédés. Elle va se rendre au manoir de Bly dans lequel d’étranges phénomènes vont rapidement hanter la jeune nounou. Nous découvrons rapidement une étrange personne déambulant la nuit dans le manoir pour une raison inconnue et qui a le visage quasiment effacé. Nous n’en dirons pas plus sur l’intrigue principale qui se décante au fur et à mesure des neuf épisodes de la saison.

Une excellente qualité d’écriture pour les personnages

The Haunting of Hill House a été l’un des plus grands succès de 2018 pour Netflix. C’était amplement mérité au vu de la qualité de réalisation, d’écriture des personnages et de l’histoire, du casting et des musiques. L’épisode 6 de la première saison, nous avons marqué pour sa réalisation en plan séquence remarquable. Si cette nouvelle saison en est dépourvue et que la tension globale du show est inférieure à la première saison, Mike Flanagan réussi tout de même à nous embarquer à Bly et à nous garder jusqu’au final. Les personnages ont une profondeur scénaristique qui nous lie à eux pendant le visionnage des épisodes. Nous découvrons qui ils sont ainsi que leurs motivations au fur et à mesure avec des épisodes dédiés ou partiellement dédiés. 

Le casting est encore une fois excellent mené par Victoria Pedretti qui avait déjà fait sensation lors de la première saison de The Haunting et lors de la saison 2 de la célèbre série « You ». À ses côtés, Olivier Jackson Cohen (Peter Quint), Amélia Eve (Jamie), T’Nia Miller (Hannah Grose), Rahul Kohli (Owen Sharma), Tahirah Sharif (Rebecca Jessel), Amélie Bea Smith (Flora Wingrave), Benjamin Evan Ainsworth (Miles Wingrave) et Henry Thomas (Henry Wingrave) forment « la famille » de Bly Manor et chacun tient une place très importante dans le récit.

The Haunting of Bly Manor est encore une fois une adaptation d’écrit comme l’était la saison 1. Mike Flanagan s’est attaqué cette fois-ci à la nouvelle fantastique « La tour d’écrou » écrite par Henry James et parue pour la première fois en 1898. Un grand bravo à Mike Flanagan et ses équipes d’avoir sorties une seconde saison à la hauteur de la première. Nous avons hâte de découvrir la saison 3 qui n’a pas été officiellement commandée par Netflix, mais qui devrait voir le jour.

Avatar

Découvrez toutes mes découvertes à propos du cinéma, des actualités et des séries !