La rage au ventre

La rage au ventre : l’histoire d’un boxeur incroyable

Regarder un film est le meilleur moyen de se détendre et d’oublier une journée stressante. À cet effet, vous trouverez une multitude de films abordant une diversité de thème. Mais aujourd’hui, nous vous proposons une critique de La rage au ventre, une réalisation d’Antoine Fuqua.

Résumé de La rage au ventre

La rage au ventre est un film réalisé par Antoine Fuqua qui met en scène Jake Gyllenhaal dans le rôle de Billy Hope. Jadis orphelin, Billy est désormais un grand champion de boxe qui mène une vie de rêve dans un château avec sa femme et sa fille. Malheureusement, cette vie paisible sera de courte durée, car sa femme sera tuée par son grand rival, le Colombien Escobar.

La mort de sa femme fut le début de la déchéance pour notre héros. Dans le sillage de cette tragédie, Il perdra sa fortune, sa maison. Au plus profond de son mal-être, il perdra même l’unique fille qui lui reste de sa femme lorsque la garde de cette dernière lui sera retirée.

Dans sa descente aux enfers, Billy Hope trouvera de l’aide et du soutien auprès de Tick Willis un ancien boxeur. Avec ce dernier, il reprend l’entraînement pour se relever et surtout pour revoir sa fille. Ce film traite de façon subtile la rédemption, le courage, la détermination et surtout de la force mentale.

Critique sur le film la rage au ventre

La rage au ventre est un classique qui combine le drame et la boxe. Il est le chef-d’œuvre d’un grand réalisateur connu de tout le public hollywoodien à travers les films comme La chute de la maison blanche, Equalizer et de beaucoup d’autres. Ce dernier s’attelle à reproduire dans les moindres détails la vie dramatique de ce champion désormais perdu. L’acteur américain du haut de ses 34 ans s’est montré à la hauteur du personnage.

D’autre part, le casting alléchant de ce film constitue la première raison de son succès. Vous y trouverez Jack Gyllenhall dans le rôle du boxeur à succès, père d’une petite princesse et mari comblé. Curtis Jackson qui interprète le personnage d’un manager businessman fait également sensation à l’écran. Forest Whitake se retrouve également sur le plateau en tant qu’entraîneur.

Cependant, la rage au ventre ne laisse pas de place au suspense. Toutes les actions de l’acteur sont prévisibles, car ce dernier a suivi un chemin bien tracé du début à la fin du film. Billy Hope n’a pris aucun risque face à ces adversaires ce qui a été vraiment déploré dans le film.

En résumé la rage au ventre est un film palpitant et rempli d’émotions. En dépit des quelques imperfections, il reste une histoire intéressante qui vous plonge dans un univers saisissant. De quoi vous tenir en haleine le temps d’une soirée.

Partagez notre article ! 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laissez un commentaire

Mickael Zakarian

Mickael Zakarian

J'ai été bercé par le monde du cinéma depuis ma tendre enfance. Je me tourne surtout vers les films les plus anciens, mais étant très curieux, j'ose découvrir les nouveautés qui parfois me laissent sans voix.

Continuez votre lecture